Attention

J'ai compris

Attention

Désolé, ce trajet n'est pas desservi par OUIGO ce jour

J'ai compris

Les enfants de - 12 ans ne peuvent voyager au tarif de 5 € qu'accompagnés d'un adulte, et dans la limite de 4 enfants par adulte.

Les enfants supplémentaires seront donc considérés comme des adultes dans la suite de votre réservation.

Nous vous recommandons de ne pas laisser vos enfants de moins de 12 ans voyager seuls.

Les enfants de – de 12 ans voyageant sans être accompagnés d’un adulte ne peuvent pas bénéficier du tarif Enfant. Ils seront donc considérés comme des adultes dans la suite de votre réservation.

Veuillez choisir votre gare de départ

Veuillez choisir votre gare d'arrivée

Veuillez choisir votre date de trajet

Veuillez choisir votre date de trajet retour

Veuillez choisir votre envie

Attention

Votre réservation ne peut contenir plus de 8 passagers. Si vous souhaitez voyager avec d'autres personnes, nous vous invitons à effectuer une autre réservation.

J'ai compris

Vous avez choisi

Nous vous invitons à vérifier la gare sélectionnée dans votre récapitulatif sur la droite.

Attention

Votre réservation doit contenir au moins 1 passager.

J'ai compris

Jérémy, notre OUIGOBLOGUEUR du mois #01

Jeremy-Ouigo

Découvrons ensemble le blog djisupertramp, dans lequel Jeremy nous fait partager sa passion pour l’aventure et les paysages à couper le souffle.

OUIGO : Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Jeremy : Je m’appelle Jeremy, j’ai 26 ans, j’habite à Lyon et suis un passionné de voyages, de belles images et de montagne. Je ne pars jamais sans mon appareil photo et ma GoPro pour filmer et photographier mes aventures et les partage sur mon blog.

O : D’où te viens cette passion du voyage ?
J : Ma passion pour le voyage est venue sur le tard, je n’ai jamais été très téméraire ou aventurier, je me suis lancé dans des études en tourisme et à force de discuter entre les cours avec ma prof de marketing et d’entendre ces récits de voyages à vélo ou à pieds, la flamme s’est éclairée en moi et j’ai eu envie de voyager. Après mes études, je suis parti 6 mois en Australie pour tenter de surfer un maximum, voyager en van pour faire le tour du pays et en voir un maximum, en apprendre sur moi et tout simplement profiter. Le sentiment de plénitude, de bonheur quotidien lors de ce voyage m’ont à jamais changé, m’ont renforcé et m’ont donné envie de poursuivre cette voie.

O : Comment t’es venu l’idée de ce blog ?
J : De cette passion du voyage, est venue quasi directement l’envie de partager ça. Je ne savais pas par où commencer, il y-avait encore peu de blogs voyages en 2008 / 2009, j’y suis allé doucement et ai partagé comme bon me semblait. Aujourd’hui, j’ai beaucoup appris, cette passion m’a amené à la photographie et à la vidéo, elles sont pour moi toutes complémentaires et je pourrais difficilement me passer de l’une ou de l’autre.

O : Voyages-tu seul ou accompagné ?
J : J’ai commencé seul et depuis maintenant 3 ans, voyage avec ma fiancée Samantha (http://paris-tu-paris.fr, principalement en roadtrip (Irlande, Canada, et 3 fois les USA) mais aussi en itinérant comme à Cuba par exemple.

O : Ta plus belle anecdote voyage ?
J : Belle je ne sais pas, la plus marquante : arrêter la voiture sur le bord de la route à 23h après avoir traversé des zones innondées dans le nord de l’Australie, déplier les sièges pour dormir et s’apercevoir que juste de l’autre côté de la portière il y-a un crocodile arrivé jusqu’ici probablement grâce aux crues des alentours et ne pas réussir à fermer l’oeil pendant 30 minutes avant qu’il ne rebrousse finalement chemin.

O : Si tu n’avais pas été accro à l’aventure, qu’aurais-tu fait ?
J : Si je n’avais pas découvert les voyages, rien de ce que je fais aujourd’hui ne me serait arrivé, ça ne veut pas dire que ça serait mieux ou moins bien, mais j’ai rencontré Samantha grâce à ça, mon job aujourd’hui est entièrement acquis grâce à cette passion pour l’aventure / l’outdoor et l’image, et de nombreuses opportunités ne se seraient pas présentées sans cette présence avec mon blog et mes passions. Je crois au fond que les choses se passent toujours parce qu’elles doivent se passer donc si aujourd’hui, ma vie est comme ça, ce n’est pas pour rien. Cette passion de l’aventure / outdoor est vraiment vitale pour moi et j’ai du mal à imaginer ce que je pourrais faire d’autres, même si elle m’ouvre à de nouveaux horizons.

O : Le contenu de ton sac à dos ressemble à quoi ?
J : 80% de matériel d’images / 20% de vêtements et nécessaire de toilettes. Je suis tellement passionné d’images que je préfère rogner sur les vêtements pour être sûr d’emmener ce dont j’ai besoin pour créer de nouvelles images.

O : Un endroit de vacances qui te fait à coup sûr décompresser ?
J : Ce n’est pas en vacances vraiment mais je dirais Chamonix si je veux décompresser et tout oublier. La montagne plus généralement et à l’étranger, je dirais le nord-ouest des Etats Unis dont je suis vraiment tombé amoureux à force d’y aller.

O : La personne que tu rêverais de rencontrer et avec qui tu aimerais collaborer ?
J : J’ai toujours eu du mal avec cette notion d’admirer profondément quelqu’un, j’aime le travail de certaines personnes plus que d’autres mais je n’ai pas d’idole, je trouve ça presque malsain, mais j’aimerais beaucoup avoir l’opportunité de collaborer avec des personnes comme Alex Strohl ou Johan Lolos dont j’admire le travail photographique ou encore Matti Haapoja pour la partie vidéo.

O : Qu’est-ce qui te fait sourire dans la vie ?
J : Tout ! Je ne me prends pas au sérieux et rigole tout le temps, je sais être sérieux quand il faut l’être, mais je préfère m’éclater.

O : L’endroit où l’on peut te trouver un vendredi soir ?
J : Je ne suis pas un fêtard donc souvent dans un train pour partir en montagne ou alors chez moi à bosser sur mes images ou à filmer quelque chose pour décompresser de la semaine, ou un dîner entre amis.

O : Le métier de tes rêves, ce serait quoi ?
J : Celui que je fais aujourd’hui, mais c’est secret :)

O : Un de tes souvenirs avec OUIGO ?
J : Ma toute première expérience avec OUIGO a été quand Samantha habitait encore à Paris et qu’on se retrouvait à Lyon ou à Paris, on prenait toujours le train pour se retrouver. Sinon, mon week-end à Marseille l’été dernier, ou les week-ends en famille en Provence, réveil au petit matin et assister au lever de soleil sur la drome provençale entre Lyon et Aix en Provence.

O : La petite manie que tu as ?
J : De vouloir emmener trop de matériel d’images en voyage et en rando, peser le sac sur ses épaules et se rendre compte qu’il va falloir alléger.

O : Ta phrase culte ?
J : “Oublie que t’as aucune chance, vas-y fonce, on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut peut-être marcher” – Les Bronzés font du ski

O : La pièce fétiche dans ton sac à dos ?
J : Mon appareil photo ?

O : Tes projets pour les 6 mois à venir ?
J : On s’envole pour l’Egypte avec Voyageurs du Monde, j’ai récemment eu un grave accident de ski donc cette année sera un peu axé sur le repos aussi pour me remettre mais l’idée sera quand même d’aller un maximum faire des images en montagne, en France, en Suisse et ailleurs. L’avenir nous réserve à coup sûr plein de surprises et d’opportunités.

O : En couple ou célibataire ?
J : Fiancé, bientôt marié :)

O : Un facebook ou Twitter pour que l’on puisse te suivre ?
J : Oui, voilà les liens : http://facebook.com/djisupertramp, http://twitter.com/djisupertramp et sur Instagram aussi : http://instagram.com/djisupertramp

Cet article Interview Djisupertramp est apparu en premier sur OuiGo Blog.

Lien : Interview Djisupertramp