J'ai compris

Découvrez tous les conseils de notre bloggeuse pour un weekend pas cher à Nîmes : que voir, que visiter, où se promener ?

Nîmes est une ville idéale pour une rapide escapade : elle n’est ni trop grande, ni trop petite ! On a le temps, en à peine deux jours, de découvrir ses principaux points d’intérêt, à pied et sans se presser. A trois heures de train depuis Marne-la-Vallée, on aurait tort de s’en priver… Je m’y suis rendue début septembre avec OUIGO pour dénicher de bonnes adresses à partager.

Carrousel

La Rome française

Nîmes est notamment connue pour ses monuments antiques. Si ce n’est pas très original, les visiter reste incontournable.

On commence par les Jardins de la Fontaine. Le samedi, on y croise énormément de mariés en pleine séance photo, et on comprend rapidement pourquoi : c’est vraiment très beau. Bassins aquatiques et jolies plantes se mêlent aux statues et ruines antiques.

Ces jardins datent de l’époque gallo-romaine, comme en témoigne la présence du temple de Diane et de la tour Magne. On peut monter tout en haut de cette dernière pour profiter de la vue sur la ville. Il paraît que par beau temps, on peut voir la mer…

LES JARDINS DE LA FONTAINE : Quai de la Fontaine, 30000 Nîmes

TOUR MAGNE : 1 Chemin Guillaume Laforêt, 30000 Nîmes

Tour-Magne

Panorama-Magne

Puis, direction les arènes, où on a profité d’une visite guidée – elle est incluse dans le prix du billet. On y apprend énormément de choses sur l’histoire du monument et sur les combats de gladiateurs, bien loin de ce qu’on peut voir au cinéma : c’est passionnant !  Les arènes sont également un haut-lieu de la tauromachie : à leurs pieds, une statue (régulièrement vandalisée) rend hommage à cette discipline controversée.

Arenes

A la fin de la visite, si on n’a pas trop le vertige, rien de tel que de grimper tout en haut des arènes pour dominer la ville. Je n’ai pas osé trop m’approcher du bord, on est quand même à près de 70 mètres du sol !

ARÈNES DE NÎMES : Boulevard des Arènes, 30000 Nîmes

Arenes-sommet

Dernière étape de notre parcours sur les traces des Romains : la sublime et imposante Maison Carrée, qui date du Ier siècle. L’intérieur ne se visite pas vraiment : on y trouve une petite salle de cinéma qui projette un film instructif d’une vingtaine de minutes sur la naissance de la ville. Pas indispensable, mais pas mal non plus : pensez-y s’il ne fait pas très beau.

Maison-Carree

Un conseil : prenez un billet groupé pour les Arènes, la Maison Carrée et la Tour Magne : il est valable trois jours et est plus économique.

MAISON CARRÉE : Place de la Maison Carrée, 30000 Nîmes

Déambuler dans les ruelles…

Nîmes offre également d’agréables ruelles dans lesquelles il fait bon déambuler.

En marchant au hasard, on tombe tour à tour sur une fontaine en forme de crocodile (Place du Marché ; avec le palmier, ce sont les emblèmes de la ville), de belles boutiques (Le Lutin Vert, 4 Place aux Herbes), ou un cinéma d’art et d’essai (Le Sémaphore, 25 Rue Porte de France).

S’il pleut, on court se réfugier aux Halles, une institution à Nîmes. On y vient le matin pour faire ses courses, boire un verre entre amis ou déguster un plat du coin à petit prix aux Halles Auberge.

On peut également se réfugier au Carré d’Art : ce musée d’art contemporain est situé juste en face de la Maison Carrée. L’accès aux collections permanentes est gratuit. Et en bonus, au dernier étage se trouve une terrasse, parfaite pour déguster un jus de fruits pressés avec vue sur le temple romain (je vous conseille le jus d’orange et de framboise, un délice).

Musee-art-contemporain

Art-contemporain

 

CARRÉ D’ART : Place de la Maison Carrée, 30000 Nîmes

Adresses insolites et bons plans

Moins connu que les vestiges romains, le Cimetière Protestant de Nîmes mérite le détour. Situé à dix minutes à pied des Jardins de la Fontaine, il est considéré comme le Père Lachaise nîmois. C’est un lieu paisible, inscrit au Monument Historique, et dans lequel il fait bon flâner. A noter : les photos ne sont pas autorisées.

Autre lieu sortant de l’ordinaire, Le Prolé, un bar… communiste ! Étonnant, non ? Il faut y aller par beau temps pour profiter de la cour et boire un verre en écoutant les anciens refaire le monde. J’ai sympathisé avec un habitué, qui m’a raconté l’histoire des fresques peintes sur les murs.

Prole

CIMETIÈRE PROTESTANT DE NÎMES : 17 Avenue Pasteur Paul Brunel, 30000 Nîmes

LE PROLÉ : 20 Rue Jean Reboul, 30900 Nîmes

A savoir : la ville dispose d’une application mobile gratuite et pratique, qui recense tous les lieux à visiter ainsi qu’un agenda des événements à venir.

Enfin, pour nous loger, nous avons choisi une chambre chez l’habitant : à 49€ petit-déjeuner inclus, ça défie toute concurrence. Notre hôte nous a conseillé plein de bonnes adresses, c’est vraiment le bon plan pour découvrir la ville autrement.

Merci @JeNeSaisPasChoisir

 

OUIGO est la marque de TGV Low cost de la SNCF. Trouvez un billet de train pas cher pour :

Cet article Week end à Nîmes : bonnes adresses et balades est apparu en premier sur OuiGo Blog.

Lien : Week end à Nîmes : bonnes adresses et balades