Visiter Amiens et sa cathédrale pour un week-end : let’s GO !

Image
Amiens

Avec OUIGO, partez vous évader à Amiens le temps d’un week-end ! Amiens, surnommée La Petite Venise du Nord, vous attend pour quelques jours. Pour une balade dans le centre-ville, pour le plaisir de déguster des spécialités locales, et bien sûr, en faisant un crochet par la célèbre cathédrale.

Vous pouvez choisir votre train pour Amiens, de Paris à Amiens, ou d’ailleurs en France. Les enfants paient un prix fixe quelle que soit la période ou l’horaire. Et une fois sur place ? Suivez le guide !

 

L’incontournable visite d’Amiens : la cathédrale !

Impossible de visiter Amiens sans passer saluer sa cathédrale ! Pour son architecture et son histoire, au moins !

La Cathédrale d’Amiens date du XIIème siècle, et elle a fait l’objet de modifications et de rénovations depuis, comme la plupart des grandes cathédrales de France. Mais elle est restée globalement inchangée depuis la fin du XIXème siècle, et la remise à neuf de ses tourelles d’angle, du sommet de ses tours, de la galerie des Sonneurs… et de ses gargouilles ! La cathédrale d’Amiens se visite en groupe, en duo ou en solo, et avec les enfants, bien sûr ! Car la cathédrale d’Amiens recèle… un trésor, que l’on peut admirer lors des visites !

Pour les tours et le trésor, il faut réserver (on peut le faire au téléphone, le jour-même). Mais on peut entrer pour visiter tout le rez-de-chaussée, sauf le mardi et durant les cérémonies religieuses, car la cathédrale d’Amiens est toujours « en service ». Et si vous êtes en week-end à Amiens avec des enfants pleins d’énergie ou des personnes sportives… tout le monde sera servi ! Car la cathédrale compte 302 marches pour accéder au circuit des tours.

 

Visiter Amiens en train

Amiens est accessible via la gare TGV Haute-Picardie, mais aussi en trains Intercités. Quel que soit votre choix, l’accès au centre-ville est facile et rapide. Et vous voilà au centre de la Somme ! Amiens est située dans une région chargée d’histoire, et si vous êtes passionné(e) d’événements historiques, il existe des visites accompagnées et passionnantes sur la Première Guerre Mondiale.

N’hésitez pas à réserver vos billets de TGV pour Amiens en ligne ici, ou via votre appli de voyage OUIGO. Vous partez en famille ? Les enfants voyagent au prix fixe de 5€. Vous avez des poussettes, des bagages en plus, envie d’être assis côte à côte ? Toutes ces options sont disponibles avec les TGV OUIGO, il suffit de composer un voyage sur-mesure au moment de votre réservation. 

 

Que faire pendant une visite à Amiens ?

Il y en a pour tous les goûts dans la ville d’Amiens. Envie de faire une pause verte durant votre week-end ? Ne manquez pas les Hortillonnages d’Amiens, un véritable have de paix, avec leurs berges fleuries et leurs canaux à découvrir.

La ville possède aussi un passé artistique. Elle fût un haut lieu de la céramique française, au début du XXème siècle : dans le quartier de Montières, deux associés créent une faïencerie, qui sera ensuite cédée à un industriel. Il va embaucher d’authentiques artistes de l’époque, qui vont se spécialiser en « camouflage » : de faux arbres, de fausses vaches pour tromper l’ennemi durant la Première Guerre Mondiale ! À partir de 1920, l’entreprise devient officiellement la Céramique d’art de Montières : elle va prendre un essor impressionnant, et produire beaucoup de pièces style Art Nouveau. La crise de 29 va signer la fin de cet âge d’or – l’aventure s’achève en 1936. Mais aujourd’hui, le Musée d’Amiens organise régulièrement des expositions de faïence.  

Dans le quartier de Saint-Leu, avec ses rues typiques et ses maisons à colombage aux façades colorées avec ses bars et ses restaurants, vous aurez le choix pour déguster les spécialités régionales…

Parce qu’à Amiens, on est gourmand ! Le macaron d’Amiens (un gâteau au cœur tendre à base d’amandes et de miel). Il s’agit davantage d’un biscuit très fondant que d’un macaron désormais « classique » à base d’œufs. À Amiens, on déguste aussi le Pâté de Canard en Croûte : une spécialité créée au XVIIème siècle, qui s’est enrichie de foie gras et de pistaches, pour donner le pâté-croûte très riche et typique de la ville. Et vous pouvez aussi déguster une bière artisanale – avec modération, bien sûr ! Enfin, la ville offre des opportunités aux becs sucrés : de délicieuses boulangeries proposent des spécialités locales, d’Amiens et du Nord de la France. Une ribambelle de douceurs aux noms poétiques ! Biscuits Nic-Nac, coquille de Noël, Cramique du Nord, Craquelins boulonnais, Galuchon Picard, pommes riboches… ou « pain d’chien » (ou peut-être préfèrerez-vous le goûter sous le nom de « pouding du Nord » !).

 

A découvrir aussi :