Partir au ski pour pas cher avec OUIGO : 15 astuces, et de nouvelles destinations !

Image
astuces ski

 

1. En passant par Valence !

En-dessous de Lyon, il y a la Savoie et en Savoie, il y a les stations de ski de la Bresse, des Arcs, et de la Norma !  OUIGO propose de petits prix pour aller en TGV jusqu’à Valence

 

2. En passant par Toulouse !

Rejoignez les Pyrénées enneigées… en passant par Toulouse. La station de ski Font Romeu est peut-être moins célèbre que celle des Arcs ou d’Avoriaz, mais elle vous accueillera à bras ouverts, avec 7 pistes rouges et 9 pistes noires, et de nombreux espaces de glisse.

 

3. En passant par Nice !

Avec votre option Bagage XL de OUIGO+, sautez dans un TGV OUIGO pour Nice ! De là, à vous l’air de la montagne et la sensation de la neige fraîche. Via Nice, il est facile d’accéder à Isola 2000 ; à Valberg ; à la Colmiane, à Breuil les Launes, ou à Gréoloères les Neiges…  

4. Nouveau ! Cet hiver, on peut partir au ski pas cher avec un Paris-Lyon-Grenoble !

38 stations de ski sont accessibles au départ de la gare SNCF de Lyon Saint-Exupéry ! Une fois à Lyon, les Alpes ne sont plus qu’à un jet de navette ! Allez en TGV jusqu’à Lyon Saint-Exupéry, et de là, l’Alpe D’Huez, Avoriaz, Montgenève vous ouvriront les bras…

 

Mais cette année, avec les nouvelles destinations pour les mordu(e)s de ski et de poudreuse de OUIGO, on vous dépose carrément au pied du tire-fesse ! Enfin, presque : OUIGO ne s’occupe pas de la location des skis ou du snowboard… mais, au départ de Paris, OUIGO va cheminer jusqu’à Bourg-Saint-Maurice, en faisant plusieurs arrêts stratégiques…

Par exemple, à Grenoble. De là, il vous sera facile de rejoindre l’Alpe d’Huez ; Vaujany et Oz en Oisans. N’oubliez pas les lunettes de soleil !

 

5. Avec un Paris-Lyon-Albertville !

Tout le monde a bien mis son écharpe ? Alors on saute sur le quai : votre TGV OUIGO au départ de Paris s’arrête à Albertville, pour vous permettre d’aller tester la neige de Hauteluce ; Crest-Voland ; Les Saisies ; Arêches ; Beaufort (oui, comme le fromage, miam) ; Notre-Dame de Bellecombe ; La Giettas ; ou encore Flumet.

 

6. Avec un Paris-Lyon-Moutiers !

De Moûtiers, les amateurs et amatrices de glisse pourront rejoindre Brides-les-Bains ; Valmorel ; Saint-Martin de Belleville. Mais aussi les fameux Menuires ; Courchevel ; Méribel ; Val Thorens et La Tania.

 

7. Avec un Paris-Lyon-Aime la Plagne !

On pousse un peu plus loin ? Toujours au départ de Paris, votre train OUIGO peut vous laisser à Aime La Plagne, pour vous donner accès à Montalbert et, forcément : La Plagne.

 

 

8. Avec un Paris-Lyon-Bourg-Saint-Maurice !

Bourg-Saint-Maurice, terminus, tout le monde descend… les pistes ! De Bourg-Saint-Maurice, un saut de puce (ou de luge), et vous voilà aux Arcs ; à Peisey-Vallandry ; à Sainte-Foy Tarantaise ; à Tignes–Val d’Isère ; ou à la Rosière.  De Paris au pied des pistes… tout schuss !

 

 

9. En s’y prenant en avance !

Guettez les ouvertures des ventes pour les billets de TGV pas chers de cet hiver. Avec les petits prix OUIGO, un séjour au ski, même avec plusieurs enfants, va vous coûter moins cher. Notamment, les tarifs enfant, qui sont à 5€ pour chaque enfant jusqu’à 11 ans, pour tous les trajets* !

 

10. En étant hors saison !

En partant au ski pour un court séjour ou un week-end, après les vacances de Noël ou d’hiver, vous pouvez bénéficier de locations moins chères – et adieu la queue au remonte-pente !

 

11. En partageant la route !

Pour rejoindre la station de ski de la gare OUIGO la plus proche, optez pour le covoiturage ! Vous allez pouvoir voyager moins cher et chausser vos skis sans vous ruiner.

 

12. En économisant sur le logement

Pour vous loger pas cher, pensez à anticiper et à vérifier aussi les locations entre particuliers, ou les locations d’appartements (qui reviennent souvent moins cher qu’un hôtel, surtout si vous êtes nombreux à partir). Et profitez du supplément de bagage OUIGO pour emporter un sac supplémentaire avec café, fruits secs, petites confiseries… le genre d’indispensables pour des vacances au ski, mais qui coûtent souvent bien plus cher dans les petites supérettes des stations d’altitude.

 

13. En partant en semaine

Un week-end au ski, c’est chic ! Une semaine au ski… c’est chic aussi, mais c’est moins cher ! Comparez les prix de vos stations préférées. Il est possible que des séjours du mardi au vendredi soient moins onéreux que de longs week-ends (vendredi-dimanche ou samedi-lundi). Et comme les TGV OUIGO roulent toute la semaine… rien ne vous empêche de sélectionner des dates de séjours qui préserveront davantage votre porte-monnaie.

 

14. En optant pour le bon forfait !

Le ski, c’est bien, mais ça fatigue ! Surtout si vous partez avec des enfants, encore petits, qui chaussent des skis pour la première fois. Ou si vous partez entre copains, avec la ferme intention de tester tous les dancefloors de la station… Réfléchissez avant d’acheter les forfaits, une semaine complète n’est peut-être pas nécessaire – des demies-journées seront peut-être plus adaptées et mieux rentabilisées.

 

15. En emportant vos skis avec vous !

Les équipements de ski alourdissent souvent la facture. Si vous avez des cousins, des voisins, des collègues… qui ont des chaussures ou des skis qu’ils n’utilisent pas, pourquoi ne pas les leur emprunter et les emporter avec vous ? Avec OUIGO+, vous pouvez profiter d’une option bagage supplémentaire ou plus volumineux et emporter un sac qui va jusqu’à deux mètres de long, et 30kg ! De quoi voyager avec vos skis, sans vous ruiner.

 

*Sauf exceptions : consultez la liste des destinations et les spécificités des tarifs

A découvrir aussi :