Les conseils OUIGO pour voyager en train avec un vélo !

Image
voyager avec son vélo dans le train

Les conseils OUIGO pour voyager en train avec un vélo !

Pour les amoureux de vélo, les sportifs et toutes celles et ceux qui n’envisagent pas de partir en vacances sans leur deux-roues, OUIGO va vous redonner le sourire : il est tout à fait possible de prendre le train avec son vélo ! Une nouvelle qui risque de vous faire perdre les pédales… Mais parce que, chez OUIGO, nous savons qu’un départ peut être stressant, surtout lorsque l’on est chargé, nous avons regroupé pour vous quelques conseils pour un voyage traaaaa(i)nquille… Allez, hop, on passe la vitesse supérieure !

 

Pour prendre le train avec mon vélo… je suis prévoyant(e) !

C’est décidé… cette année, vous partez en voyage avec votre deux-roues ! La bonne nouvelle, c’est qu’il est très simple d’embarquer son vélo à bord d’un train. Mais pour que vos vacances commencent bien, un seul mot d’ordre : l’anticipation !

Conseil n°1 : au moment de la réservation, pensez à cocher l’option vélo ! Et si vous êtes tête en l’air, pas de panique : certaines compagnies (comme OUIGO 😊) proposent à leurs voyageurs et voyageuses d’ajouter cette option après l’achat des billets. On respire !

Conseil n°2 : pour un voyage sans aucune pression, pensez à vous renseigner sur les conditions d’embarquement des vélos. Certains trains autorisent les vélos non démontés mais il est parfois obligatoire de démonter son deux-roues et de le ranger sous housse. Si c’est le cas, n’oubliez pas de jeter un œil aux dimensions à respecter !

Conseil n°3 : parce qu’on ne sait jamais, il est fortement recommandé (voire obligatoire) d’étiqueter son deux-roues. Comme ça, aucun risque !

Conseil n°4 : bien-sûr, n’oubliez pas votre casque !

 

Pour prendre le train avec mon vélo… je suis vigilant(e) !

Le jour du grand départ est arrivé… alors, pour voyager en train avec votre vélo l’esprit serein, suivez ces quelques conseils OUIGO !

Conseil n°1 : si votre vélo n’est pas démonté, surveillez-le et gardez-le à vos côtés lors de vos déplacements au sein de la gare. Rouler à vélo en gare, c’est interdit !

Conseil n°2 : que votre deux-roues soit démonté ou non, faites particulièrement attention au moment de le charger à bord du train : certains vélos sont très lourds ! En cas de besoin, n’hésitez pas à demander l’aide d’un(e) agent(e).

Conseil n°3 : pendant le trajet, si possible, gardez un œil sur votre vélo et veillez à ce qu’il n’entrave pas la circulation à bord du train.

Pour prendre le train avec mon vélo… j’opte pour OUIGO !

Pour celles et ceux qui veulent voyager à petit prix sans pour autant laisser leur vélo au garage, OUIGO propose l’option vélo. Le petit + : elle est disponible sur tous les trains !

À bord des TGV OUIGO, l’option vélo coûte seulement 5 € et vous permet d’emporter votre deux-roues démonté et sous housse. Si vous préférez les OUIGO Trains Classiques, vous pouvez choisir entre l’option vélo démonté et sous housse (5 €) et l’option vélo non démonté (10 €). Que vous choisissiez un TGV ou un Train Classique, l’option peut être ajoutée à la réservation jusqu’à 10 minutes avant le départ du train. Let’s GO !

Pour en savoir plus sur les voyages en train avec un vélo, c’est par ici !

 

A découvrir aussi :